, ,

5 conseils pour rédiger une bonne newsletter

newsletter

Beaucoup de sociétés ont maintenant leur propre bulletin d’information par courrier électronique. Comment faire pour que vos bulletins d’information se distinguent de la foule?

Quelle est la clé d’une newsletter réussie, comparée à celle qui se trouve dans la boîte de réception de quelqu’un que personne ne lit? Eh bien, nous vous présentons ci-dessous 5 conseils clés à prendre en compte lors de la rédaction de vos newsletters.

1.     Fournir un contenu intéressant

Cela devrait être évident, mais il est surprenant de constater le nombre de bulletins d’information envoyés qui ne sont qu’une liste d’annonces, ce qui ennui fortement les abonnés qui ont soif de découverte.

Personne ne regarde la télévision rien que pour les publicités, aussi divertissantes soient-elles. Assurez-vous donc de créer une newsletter utile et intéressante que vos abonnés pourraient réellement vouloir lire.

bonne_newsletterEvidemment, vous voudrez également mettre des annonces dans votre newsletter pour pousser vos abonnés à réaliser des achats, toutefois assurez-vous que votre contenu détient d’une information qui puisse intéresser vos lecteurs, en plus de vos offres et promotions.

Si vous pouvez fournir des conseils et des nouvelles de l’industrie dans lequel vous exercez, ce seront des éléments essentiels qui pourraient intéresser vos abonnés.

2.     Attirez l’attention des lecteurs avec un titre percutant

Les individus reçoivent tellement de lettres d’information et d’autres courriels que vous devez vous assurer que vos lecteurs veulent lire vos envois dès qu’ils la voient. Sinon, ils ne le liront probablement pas du tout.

Votre bulletin doit littéralement crier « LISEZ-MOI AVANT LES AUTRES ».

Si vos abonnés entrevoient votre titre et le zappe, ils ne le liront pas plus tard. 90% du temps, ils y reviendront plus tard après avoir reçu un autre lot d’e-mails et ils seront simplement supprimés.

Donnez-leur donc une bonne raison de l’ouvrir et de le lire immédiatement.

3.     Établir la confiance.

Assurez-vous que vous êtes en accord avec vos newsletters et que vos abonnés savent à quoi s’attendre lorsqu’ils ouvrent et lisent votre contenu.

Cela ne signifie cependant pas de ne pas ajouter de variété ou essayer de nouvelles techniques. Assurez-vous tout simplement que vos abonnés ne se sentent pas dupés, puisque votre ligne d’objet ne ressemble en rien au contenu de la lettre d’information.

De plus, comme vous êtes un expert dans votre domaine, vos abonnés ne le sont probablement pas. Prenez donc l’initiative d’expliquer en utilisant des mots simples les termes, les abréviations et les acronymes de votre industrie. Nous nous habituons tous en effet à utiliser les termes de notre secteur et nous oublions souvent que d’autres ne les comprennent pas automatiquement. Soyez donc prudent et relisez vos newsletters à la recherche de toute compréhension supposée et expliquer au mieux.

4.     Soyez concis et simple

Les gens sont occupés. Veillez donc à ce que les individus puissent obtenir rapidement et facilement les informations dont ils ont besoin dans votre newsletter. Ne surchargez pas vos bulletins  avec trop d’informations et trop d’articles différents.

Même si vous avez pensé à beaucoup d’articles pour votre premier bulletin, vous n’avez pas besoin de tous les mettre. Réservez-en quelques-uns pour le prochain envoi. Le bulletin d’information sera plus attrayant pour vos abonnés et vous aurez moins de chances d’obtenir un blocage d’auteur la prochaine fois.

5.     Gardez une bonne communication régulière

Si les gens reçoivent votre bulletin d’information et que cela fait si longtemps qu’ils ne reçoivent pas le dernier bulletin, ils se souviennent à peine de vous, il est probable que cela se trouve au bas de leur liste de lecture.

Il est très difficile d’obtenir la bonne fréquence, c’est donc assez régulier pour que vous restiez dans l’esprit des gens, mais pas si souvent que cela devient ennuyeux.

Habituellement, entre une fois par semaine et une fois par mois est généralement considéré comme correct.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *