,

Randonnée : Comment résister au froid ?

randonnee-neige-froid

Avec janvier arrive le mois certainement le plus froid par chez nous, la neige, le vent dès fois sec et glacial, bref l’hiver est là.

Un autre type de rando se pointe aussi à l’horizon avec d’autres paysages, d’autres plaisirs.

Je suis complètement fan, ça me fait toujours rêver l’hiver comme vous, quand je pense montagne, je la vois enneigée, c’est magique.

Mais savons nous nous protéger du froid ou lui résister un peu ?

Evidemment en pleine activité comme la rando, la marche nordique, le ski de randonnée, les raquettes, on va rapidement transpirer par l’effort même qui est demandé.

La sueur étant produite pour refroidir le corps, trop chaud à un moment donné, la chaleur disparaît dans la couche près du corps.

Le même phénomène en Vtt…quand on s’arrête et que l’on repart ensuite, waouh, on est gelé, c’est le « blizzard ».

Alors que peut-on faire ?

  • Eviter si possible de transpirer

Ouvrir la veste, retirer le bonnet un moment si vous en portez, choisissez des vêtements techniques dit « respirant » ou « ventilés » : pantalon,veste,1ere et 2eme couche.

Ralentir un peu le rythme de son effort

  • Protéger les extrémités sans les serrer : pieds, mains, tête

Comme c’est par les extrémités que l’on sent le froid, ne pas comprimer ces parties par des gants, chaussures et élastiques trop serrés, le sang (chaud) ne circule plus de cette manière.

  • Protéger les yeux de la neige, du grand vent ou de la pluie

Sans parler de la protection obligatoire des yeux contre le soleil ou la réverbération.

  • Préconiser les épaisseurs de vêtements, en général 3 couches

C’est l’air sec entre ses couches qui fournit la chaleur, à condition que ces couches évacuent la sueur vers l’extérieur

  • Se mettre à l’abri si possible en ne marchant pas face au vent, pluie ou neige

Ce qui n’est pas évident quand on se trouve sur un flanc de montagne à découvert

  • Si votre première couche est mouillée, intervertir avec la 2ème couche

Moins en contact avec la peau, elle sera plus sèche, on peut même envisager de la mettre à l’envers.

  • Pas de pause trop longue, bouger réchauffe

Isoler vous du sol en cas de pause, desserrer un peu les chaussures

  • Hydratation et alimentation pour l’apport d’énergie

Quand on a un peu rechargé les « batteries » on est toujours plus en forme pour repartir.

Comme c’est merveilleux les choses simples…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *