, ,

Séjour en Argentine pour admirer les merveilles naturelles d’Ushuaïa

voyage-nature-a-ushuaia

La ville d’Ushuaïa, la capitale de la Terre de Feu, est une destination idéale pour les amateurs de nature. Elle est localisée au bord de la baie éponyme. De par sa situation, elle est reconnue comme la ville la plus australe de la planète. Bien qu’elle soit habitée par plus de 60 000 personnes, elle est dotée d’une nature encore sauvage et préservée. Pour les amoureux de la nature, Ushuaïa est une étape indiquée lors d’une escapade en Argentine. Zoom sur les merveilles naturelles que la cité d’Ushuaïa peut offrir.

Explorer le parc national de Terre de Feu lors d’un séjour en Argentine

Le parc national de Terre de Feu est un immense sanctuaire de la nature créé en 1960. Il est localisé à environ 12 kilomètres à l’ouest de la ville. Avec une superficie de 63 000 ha, il s’étend à l’extrême sud de la cordillère des Andes et sur les rives du canal Beagle. De par son immensité, le parc offre une véritable escapade pour les voyageurs avides d’aventure. Le meilleur pour explorer le site se situe d’octobre à avril. Au cours de cette période, l’affluence y est encore faible contrairement à celle qui s’étend de décembre à mars.

Cependant, seuls 2 000 ha sont ouverts aux visiteurs en voyage en Argentine. En général, le parc rassemble différentes espèces de mammifères telles que les renards de Magellan, etc. Néanmoins, c’est sa faune marine qui a fait sa renommée. On y trouve les baleines, les orques, les dauphins, les manchots et les marsouins. La randonnée reste le meilleur moyen pour avoir la chance d’admirer ces merveilles. La Senda Costera, de 8 km, reste sans aucun doute le plus beau sentier du parc. Celui-ci permet de passer par les côtes du canal de Beagle et la forêt.

Sorties en voilier ou en canoë sur le canal de Beagle

Naviguer sur le canal de Beagle est une activité incontournable lors d’une visite de la ville d’Ushuaïa. En général, ce canal légendaire sépare la Terre de Feu des îles chiliennes localisées au sud de l’archipel. Au cours de cette balade vivifiante, les visiteurs pourront admirer un paysage naturel impressionnant et également une faune typique des îles constituant l’archipel. Après le départ, en s’éloignant peu à peu du littoral, on distingue les grandioses monts Olvivia et les Cincos Hermanos en toile de fond.

En s’arrêtant sur l’île de los Lobos, l’on découvre les otaries. Ensuite, sur l’île de los Pajaros ou « île des Oiseaux », les amateurs d’ornithologie trouveront leur bonheur puisque l’île est le foyer de nombreuses espèces d’oiseaux comme les albatros, les pétrels, les cormorans royaux et impériaux… Sur l’Isla Yécapasela, ce sera un grand nombre de pingouins. Tandis que sur la Isla Martillo, il est possible de voir les manchots de Magellan. Si vous avez l’occasion de voyager d’octobre à avril, vous pourrez effectuer une navigation de 5 heures pour rejoindre la réserve des manchots de Magellan. Cette escapade est réellement inoubliable et accessible à tous. Dans tous les cas, il est nécessaire de bien se préparer avant de rejoindre ces lieux enchanteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *