,

Les étapes à suivre pour devenir coach sportif

coach-2

Ces dernières années, la demande d’une prestation de coaching personnalisé est en émergence ; tandis que le nombre de professionnels répondant à ce besoin n’arrive pas encore à couvrir les exigences du public. Si vous souhaitez faire partie de cette fonction complètement en vogue, les étapes à suivre se trouvent dans ce billet.

Le parcours pour devenir coach sportif

Même sans diplôme ou certificat, tout le monde peut s’improviser et travailler comme entraineur. Néanmoins, cela peut devenir un inconvénient, car la connaissance de quelques techniques et règles de certaines disciplines, et une notion en nutrition sont nécessaire pour prétendre coach; viennent ensuite l’expérience et quelques qualités.

En termes de pédagogie, il n’existe pas réellement d’un cadre juridique englobant le « parcours coach de sport » et un établissement délivrant un « titre de coach sportif ». Mais en termes de diplôme, il existe des formations similaires débouchant à cette activité. La jeunesse et les sports et certains centres de formation tels que la Formation coach sportif haute savoie remettent et reconnait par exemple des brevets dans le domaine, notamment le brevet professionnel, le brevet d’état. Alors que quelques universités délivrent une licence, master ou doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Mais également, certains diplômes équivalents sont délivrés par le corps d’armée et peuvent servir de galon pour prétendre à ce métier.

Le rôle d’un coach sportif

coach

Aussi appelé préparateur physique ou entraineur, un coach sportif est un professionnel ayant pour rôle l’entrainement ou le coaching d’un athlète. De ce fait, il a plusieurs tâches à accomplir pour remplir son rôle de mentor. Tout d’abord, il sert d’un guide que ce soit dans l’adoption d’un programme que dans l’exécution d’une posture. Il doit être un bon conseillé afin d’imposer des interdictions et des obligations à son client. Pour l’atteinte de l’objectif de ce dernier, il opère comme une sorte de manipulateur pour motiver et repousser les limites de celui-ci. En outre, il doit être en mesure de créer un entrainement sur mesure s’adaptant selon la capacité physique et les besoins de chaque personne.

Les qualités pour prétendre à un métier de coach de sport

Pour réussir en tant que préparateur physique, vous devez posséder les qualités suivantes :

Sociable :

Différentes personnes vont faire appel à son service ; il se doit donc aimer le contact humain.

Pédagogue :

Avoir quelques techniques et règles de certaines disciplines et une notion en nutrition est une chose, savoir les partager est une autre. En fonction de la personne qu’il reçoit, un coach sportif doit toujours trouver une approche plus personnalisée pour transmettre ses connaissances selon la demande.

Animateur :

Pour motiver et manipuler les nouveaux sportifs qui sont souvent flémards, un coach doit être un bon animateur et capable de donner une ambiance zen et cool.

Capacité physique :

Un corps bien musclé ou « bodybuildé » n’est pas indispensable pour devenir un entraineur vu que ce n’est pas lui qu’il va coacher, mais une autre personne ; cependant, il a quand même besoin d’un charisme afin de transmettre une onde de motivation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *